JUSTICE POUR LA DOUTRE !

Préambule :

Ce dossier a été monté grâce à l'envoi de documents qui nous avons réussi à obtenir sans la contribution de notre Mairie, qui semble avoir beaucoup de difficultés à partager ses papiers. Pourtant la loi soit de notre côté, mais vous découvrirez que notre commune... pas tellement !

Je vous invite à vous pencher sur les liens (en bleu), un résumé vous décrit le document et son contexte, mais vous pouvez les télécharger en bas de chacune de ses pages ce qui vous permettra de vous faire une idée par vous même.

Pour avoir un ordre d'idée de chiffres : Sur la photo présentée ci-dessus le volume d'eau du bassin formé par le bassin principal en plein quartier de la Doutre fait environ 6000m3,  lorsque l'eau est à ce niveau. Ce qui est peu ou prou le maximum avant que cela ne déborde dans les rues adjacentes tel qu'on le voit en bas à gauche. (calcul : Surface : 30000m² , Profondeur min : 0, Profondeur max : 0.40 -> 21000x(0.40/2) = 6000).

Suite aux innondations ...

- ... de 2016 :

Nous avions noté quelques disfonctionnements majeurs du réseau dans le quartier de la Doutre, sur le bassin versant du Bois Prieur.

Lors d'une réunion publique, le Maire nous avait répondu que tout était normal, que le réseau était conforme et que de toutes façons nous avions eu "la chance de ne pas habiter Nemours", quelle finesse !... Nous avons bien insisté mais il nous a publiquement fait passer pour des gens bornés, nous coupant la parole... "on en a déjà parlé, on vous a dit que ce n'était pas le problème". Véolia, juge et parti, faisait foi auprès du Maire ! Situation humiliante, nous avons pris sur nous espérant qu'une solution arriverait, c'était le but !! Mais la suite... tout le monde la connait !

REFRAIN DU MAIRE : "Tout est de la faute : de l'ONF, des batraciens, de la pluie, des habitants qui  jettent des déchets dans le ru et dans les canalisations, sans compter ceux qui construisent des murs au bord du ru."

- ... de 2017 :

Nous avons fait remarquer que le réseau montait en charge en quelques minutes voire secondes dans notre quartier, que les débordements étaient quasi immédiats, ce qui est bien la démonstration qu'il y a bien un problème ! Dans notre quartier, dès qu'il pleut : TOUT LE MONDE EST DEHORS pour observer la montée instantanée de l'eau !!! Mais c'est "normal".

Nous avait été répondu que même à Eurodisney ça avait débordé... qu'aucune ville n'avait les reseaux pour supporter cela, il faut dire qu'il avait plu beaucoup, 4 centimètres selon météo france, 8 centimètres en quelques heures selon la mairie, les manifestants n'ayant pas d'outils de mesure, nous nous contenterons de ces chiffres. En d'autres termes : si Eurodisney a été inondé et que vous avez été inondé, c'est la démonstration que le réseau de votre rue fonctionne normalement : CQFD

REFRAIN DU MAIRE

- ... de 2018 : 

Rebelotte ... sauf que cette fois il a plu encore plus ! Entre 5 cm et 187 mètres selon les sources, mais ne vous plaignez pas le Maire nous aurait sauvé d'une inondation cet hivers !

REFRAIN DU MAIRE

Circulez... il n'y a rien à voir !

 

Le collectif se monte, nous obtenons des dizaines de documents sur la ville et nous découvrons :

Qu'un rapport d'étude détaillé de 1994 faisait état de l'insuffisance du réseau du quartier de la Doutre, celui ci ne pouvant évacuer que 20% des pluies dévallant du Bois Prieur ! Sans compter qu'il faut aussi que les eaux pluviales, propres au quartier, soient évacuées par ce même réseau !

Comment peut-on nous dire depuis 2016 que nous avons tort quand on sait cela depuis 1994 au moins !!???? Nous découvrons également que le réseau du quartier ne ressemble à rien : avec des contre-pentes ! Et qu'il n'a pas changé depuis 24 ans alors même qu'on connaissait le problème puisque cette étude avait été commandée justement pour le résoudre !!!!

Dans ce même document, nous apprenons que des solutions existent, qu'elles coutent entre 200 000F et 2 000 000F selon l'option choisie. (1994 nous sommes encore en Francs), mais rien ne sera fait.

A l'arrivée de notre maire actuel, Mr Oneto, en 2001, plutot que de régler ce problème connu de 30 ans et documenté depuis 7, va l'agraver en continuant à bétonner, et construire des trottoir qui vont imperméabiliser des milliers de mètres carrés de sol qui vont aller se déverser ...dans ce problème !!! On va réhausser la chaussée (si bien que nos gouttières se trouvent sous la rue qui sert de canalisation aérienne... l'absurdité !), ce qui réhaussera d'autant l'exutoire naturel de notre quartier ! En réhaussant de 10cm la chaussée on a réhaussé d'autant le niveau d'eau dans nos maisons ! Qui a étudié ce projet ???? Y a t-il seulement eu une étude ? Lorsque nous évoquerons l'urbanisation galopante on nous rétorquera que cela n'a aucune incidence puisque les reseaux sont prévus pour ! On croit rêver !!!

Depuis 3 ans J'aurais aimé refaire mon crépi, ma marquise, ma cuisine, mais à chaque inondation j'installe de nouvelles canalistations, des pompes, des systèmes d'échanchéité... Comme moi, la commune aurait du prioriser les canalisations mais non : elle a fait les trottoirs. Et oui, partout ailleurs "Gouverner c'est prévoir", ici "Gouverner c'est faire des trottoirs" !

Lisez l'édito du Maire dans le dernier Ozoir-Magazine  je cite : "Quelles en sont les causes ? Incontestablement le changement du climat (...)"

NON MONSIEUR LE MAIRE ! VOUS FAITES PARTIE DES CAUSES !

Nous apprenons qu'en 2009 un projet a été initié par l'ONF (celui là même qui semble ralentir l'action déterminée de notre Maire : souvenez vous du REFRAIN) pour évacuer 300 litres par seconde ( plus de 1000M3 / heure !!! ) que ce projet coutait 500.000 € . Selon toute vraisemblance ce projet n'a pas été terminé par manque de financement ! Sachez qu'à la fin des années 2000, pour vous donner un ordre d'idée, la commune dépensait 8 Milions d'euros pour... la zone industrielle ! Ce projet à démarré .... et a été abandonné en cours de route !!! Il était pourtant soutenu par "les batraciens" !!!! C'est vous dire si c'était une priorité pour la ville ! Ozoir-Magazine n73 page 9 (Nov/Decembre 2009) consacre quelques lignes à ce projet...mais n'est pas fait référence à l'interet pour notre commune alors que c'est un point majeur ! Non, on y lit qu'en gros, la commune fait du mécénat pour la nature. Depuis on ne nous en a jamais parlé de projet pourtant il est probablement crucial ce quartier !

Et donc aujourd'hui on nous dit qu'on va (choississez : certainement, peut-être, surement, un jour, bientôt) faire un réservoir de 300 mètres cubes, le deuxième du genre dans notre secteur. POUR QUEL PRIX ? (je vous invite à me transmettre le prix de celui du premier au quartier des Charmes), ce qui représente 12 minutes de répis compte tenu des 1440 mètres cubes par heure qui peuvent arriver du bois. C'est quoi l'interet ? De qui se moque-t-on ????

Dans le quartier de la Doutre, nous retapons année après année nos maisons parce que les pouvoirs publics nous ont abandonné : QUAND ALLONS-NOUS DEMANDER JUSTICE ?

 

Partager

Connexion utilisateur