Cas d'école : La malfaçon du réseau Rue de la Victoire

Nous sommes le 15 Juin 2016, et Véolia arrive enfin rue de la Victoire !

Nous avons bien tenté de les appeler au plus fort de l'inondation 15 jours avant pour déboucher d'urgence une canalisation qui, manifestement, n'aspirait plus rien... mais en vain. C'est une des deux évacuations possibles du quartier, celle ci part par la Rue Florian.

C'est alors qu'un riverain, à l'aide d'une perche  "tape" dans le conduit... soudain ça cède et immédiatement un impressionant tourbillon se forme au dessus de la bouche d'égout : l'eau est siphonnée. Le résultat n'est effectivement pas miraculeux compte tenu du volume d'eau qui recouvre désormais le quartier.

Mais c'est donc aujourd'hui, 15 jours après, qu'ils viennent. Ils y consacrent deux jours pour en extraire les gravats et déchets du bâtiment qui bouchaient les tuyaux... et ils découvrent qu'une section de tuyau arrivant en diamètre 400 passe en 2x200... soit 4 fois plus petit et en deux morceaux.

A la réunion "organisée par le Maire"..... un mois après... lorsque nous évoquerons ce point nous y apprendrons que tout est normal, que de toutes façons "cela n'aurait rien changé" si la conduite avait été correctement concue, et que finalement c'est un peu de notre faute si quelqu'un a mis du crépi dans les conduits.

La fonction 400->200x200 sera corrigée quelques mois plus tard.

Sachez donc que sans une étude complète du réseau, les plans que possèdent Véolia (et la ville par extension) ont une fiabilité toute relative.

Fichiers: 
Localisation: 

Partager

Connexion utilisateur